En Vedette
Célébration et prières à 10 h tous les dimanches sur Zoom
118 Boul du Plateau, Gatineau, QC J9A 3G2, Tél: (819) 771-7871
  • S'enregistrer

Communiqué du lundi soir 18 mai 2020

Chers frères et soeurs, 

Après cette longue fin de semaine pour plusieurs, nous remercions Dieu qu'il est souverain et qu'il contrôle toutes nos circonstances, même les pannes de plate-forme Zoom. 

En effet, comme vous le savez probablement déjà, notre célébration n'a pu avoir lieu dimanche. Les problèmes de connexion et de vidéo Zoom ont sévis dans de nombreux pays du monde pendant quelques heures en matinée et le tout a été réglé vers 11 h 45. 

Alors que le déconfinement progressif se déroule dans plusieurs domaines de la société, nous attendons les nouvelles de la santé publique concernant les rassemblements. Prions pour nos autorités et pour les décisions importantes et souvent difficiles que nos élus doivent prendre. 

Continuons à prier les uns pour les autres et pour la planification des semaines à venir. 

Le congrès de notre Association d'Églises baptises évangéliques au Québec aura lieu vendredi matin qui vient, et ceci en ligne. Prions pour les décisions et les rapports des moyens d'action qui y seront présentés.  

Nous vous invitons à visiter la nouvelle section Ministère d’entraide sur le site internet de notre Église.  Parmi les nouveautés est le Babillard d’entraide où vous trouverez des articles à donner et des articles recherchés.  Il y en en date de lundi, 55 articles à donner.  

Je vous invite à lire l'article suivant de Denis Morissette, intitulé "Il ne faut pas lâcher": 

De quoi avons-nous besoin lorsque les temps difficiles s’éternisent et que l’on ne voit pas d’issues possibles?

Cela fait plus de 2 1|2 mois que la plupart d’entre nous sommes en confinement. Bien que certaines régions et départements semblent s’ouvrir progressivement, ce sera très long avant que les choses reviennent à la normale. Que faire dans ces conditions? Qu’avons-nous besoin pour passer au travers de cette période préoccupante ?

La réponse se résume en 1 mot : persévérance. La persévérance est une qualité qui nous donne la force de continuer malgré les obstacles, les déboires et les déceptions que la vie amène immanquablement. Dans le contexte actuel, nous en avons besoin. D’emblée, voici ce qu’il faut retenir :

  • Les gens persévérants atteignent des sommets que les gens non persévérants n’atteindront jamais.
  • Les gens persévérants se sortent des situations difficiles parce qu’ils n’abandonnent jamais.
  • Les gens persévérants triomphent des épreuves qui semblent insurmontables parce qu’ils ne lâchent pas.
  • Les gens qui persistent jusqu’au bout jouissent d’un bonheur et d’une satisfaction que d’autres n’ont pas.
  • Les gens qui persévèrent obtiennent la promesse que Dieu leur a faite et que ceux qui lâchent en cours de route manquent souvent de peu ce que Dieu avait pour eux.

Une petite confidence…

Je dois vous avouer que lorsque j’étais jeune croyant, j’avais beaucoup de difficulté avec la persévérance. En fait, j’avais de la difficulté avec le mot persévérance. Ce mot avait une connotation subtilement négative. Je percevais la persévérance comme un manque de foi. Mon raisonnement ressemblait à ceci: « Si tu n’as pas assez de foi, au moins accroche-toi et ne lâche pas. » La foi rendait tout possible, tandis que la persévérance devenait une solution de second ordre. J’ai raisonné de cette façon pendant un bon moment jusqu’au jour où j’ai lu ce texte :

« Et c’est ainsi qu’Abraham, ayant persévéré, obtint l’effet de la promesse. » Hé 6.15

Tous les lecteurs du Nouveau Testament savent qu’Abraham est appelé le père de la foi. Or si le père de la foi a dû persévérer pour voir s’accomplir ce que Dieu lui avait promis, à plus forte raison vous et moi devons persévérer. Voici ce que je crois maintenant :  la persévérance et la foi sont indissociables!

« Montrez-moi quelqu’un qui croit, je vous trouverai quelqu’un de persévérant. Montrez-moi quelqu’un de persévérant et je vous trouverai quelqu’un avec une véritable foi. »

La persévérance est la qualité d’une personne qui demeure ferme et résolu dans ses décisions et dans ses actions. Le mot provient du latin « persevo » : garder constamment et « ante » qui signifie : devant. La caractéristique principale d’une personne persévérante est dans sa capacité à ne pas perdre de vue ce qu’elle veut ou ce à quoi elle croit. Une personne persévérante ne se laisse pas détourner de son objectif. Dans une dimension spirituelle, elle ne perd pas de vue la ou les promesses que Dieu lui a faites.

C’est donc la détermination déployée et maintenue pour :

  • Garder le cap malgré la tempête;
  • Atteindre son objectif malgré les obstacles;
  • Croire en la promesse de Dieu malgré les délais;
  • Sauvegarder sa vision malgré le brouillard;
  • Maintenir sa mission malgré l’opposition.

Une personne persévérante va rester coller à ce à quoi elle s’est engagée, jusqu’au bout, en dépit des obstacles, de la pression, des difficultés. Elle va être patiente sachant que le temps n’est pas contre elle, mais pour elle et que les délais ne sont pas un refus ou une fin de non-recevoir.

Comment se développe la persévérance?

1- Acceptez le fait que la vie n’est pas facile

Nous ne naissons pas patient et persévérant. Acquérir ses qualités nécessite un apprentissage. Il faut grandir et apprendre à affronter la vie dans ses conditions réelles. C’est ce que tout enfant découvrira par l’école, au contact des autres, par les obstacles et les échecs. Cet apprentissage est parfois douloureux, mais nécessaire! Lorsque la leçon de la persévérance est apprise, un univers de possibilités s’ouvre ainsi.

Toute personne doit découvrir un jour ou l’autre qu’il y a des choses dans la vie qui ne s’obtiennent que par la persévérance!

2- Accrochez-vous à votre objectif et ne le lâchez pas

Il faut garder les yeux fixés sur votre objectif. Parfois cela n’est pas facile puisque la vie nous amène souvent dans des détours qui nous font perdre de vue ce que nous voulons atteindre. Tous les gens qui ont réussi vont vous confirmer que cela leur est arrivé. En cours de route, ils ont parfois désespéré et douté, mais ils n’ont pas lâché.

« C’est par la persévérance que l’escargot a atteint l’arche! » Spurgeon.

3- Adoptez une bonne attitude

Une attitude est une disposition intérieure, un état d’esprit. C’est une façon de se positionner devant les événements qui prennent place. Par exemple, les pessimistes ont une attitude négative devant les situations. Tandis qu’une personne optimiste tentent de voir les possibilités ou les solutions dans la même situation.  En ce moment, devant la pandémie, nous n’avons pas tous la même attitude. Évidemment, quand tout va bien, il est facile d’avoir une bonne attitude. Mais quand l’épreuve survient, notre véritable disposition intérieure se révèle.

« Et voici comment nous nous recommandons nous-mêmes en toutes choses comme serviteurs de Dieu : c’est en vivant avec une persévérance sans faille dans les détresses, les privations, les angoisses, dans les coups, les prisons, les émeutes, dans les fatigues, les veilles, les jeûnes… «  L’apôtre Paul (2 Co 6. 4,5)

4- Allez puiser votre force auprès de Dieu

Au cœur de cette pandémie tout comme au cœur des circonstances difficiles, ce qui devient notre ennemi premier ce sont la fatigue et l’épuisement. Bien sûr, il s’agit davantage d’une fatigue morale, d’un épuisement psychologique et parfois spirituel. À lutter et à combattre, nous dépensons une énergie incroyable sans toujours nous en rendre compte. Cela demeure humain. Néanmoins, nous pouvons avoir l’assurance du soutien de Dieu. Voilà une promesse à laquelle nous devons nous attacher car Il ne nous abandonnera jamais.

« Il donne de la force à celui qui est fatigué, Et il augmente la vigueur de celui qui tombe en défaillance. »(Es 40.29)

 Prenez l’engagement envers vous-mêmes de ne pas abandonner. N’envisagez rien d’autre que de continuer et de persister. Dites-vous qu’un jour vous raconterez aux autres comment vous vous en êtes sortis. Ce qui est une épreuve en ce moment deviendra un récit encourageant et un témoignage percutant!

Merci Seigneur pour ses promesses. Persévérons....Dieu est fidèle et il rémunère celui et celle qui persévérent.

Que Dieu vous accorde une bon fin de journée et une bonne semaine sous sa grâce. 

Votre frère et pasteur 

André Constant